culotte

Culotte de cheval

CULOTTE DE CHEVAL

L’expression “culotte de cheval” désigne des amas de graisses localisés au niveau du bassin (hanches, bas ventre, cuisses, fesses). Pouvant être source de complexes, la culotte de cheval s’explique par des facteurs hormonaux et physiologiques, ce qui explique qu’elle peut être difficile à faire disparaître. une liposuccion (ou lipoplastie ou lipoaspiration) de la culotte de cheval et des hanches est un traitement de chirurgie esthétique indiqué chez les femmes qui souhaitent supprimer leur culotte de cheval.
 

Facteurs héréditaires

Certaines femmes sont davantage touchées que d’autres en raison d’un patrimoine génétique qui favorise un stockage des graisses plus important que chez d’autres femmes.

Comment perdre naturellement sa culotte de cheval ?

Une bonne hygiène de vie qui combine une alimentation équilibrée et une activité physique régulière permettent de limiter les risques d’apparition de la culotte de cheval.

Si les graisses stockées au niveau du bassin sont déjà significatives, il est possible de la réduire avec un régime alimentaire pauvre en graisses et en sucres ainsi qu’une pratique sportive régulière. Des sports d’endurance qui brûlent les graisses et tonifient les muscles du bas du corps (comme le jogging, la natation, l’aquagym) permettent généralement d’affiner le bassin.

Des séances de stimulation musculaire électrique (EMS) peuvent donner de très bons résultats sur la silhouette en tonifiant musculairement le corps. Deux séances par semaine pendant quelques semaines permettent d’observer des résultats très significatifs, comparables à plusieurs mois d'entraînement sportif intensif.
 

Résultat d’une lipoaspiration de la culotte de cheval

On dispose d’une première idée du résultat obtenu par liposuccion immédiatement après l’intervention, mais il faut savoir qu’un oedème postopératoire va ensuite masquer le résultat pendant quelques jours.

Le résultat d’une liposuccion de la culotte de cheval apparaît ensuite progressivement pendant les mois qui viennent, le temps que la peau se rétracte et s’adapte au nouveau galbe de la silhouette. Après 5-6 mois, le résultat de la liposuccion peut être considéré comme définitif.

Le résultat est durable sachant que les cellules adipeuses en excès sont définitivement retirées. Bien entendu, une alimentation trop riche et une mauvaise hygiène de vie risquent d’entraîner une réapparition des amas graisseux. Notons cependant que les cellules adipeuses “disgracieuses” ont été retirées, ce qui entraînera une silhouette plus harmonieuse même en cas de prise de poids.

Lorsque l’on maigrit on perd des graisses médianes du ventre et des seins mais la culotte de cheval reste. Dans cette zone se concentre des excès de graisse particulièrement tenaces malgré les efforts.

Avant
lipo01-a
Après
lipo01-b
Avant
02-a
Après
02-b
Avant
03-a
Après
03-b
Avant
04-a
Après
04-b
Avant
05-a
Après
05-b

 

Principe d’une liposuccion de la culotte de cheval

Une liposuccion (également appelée lipoaspiration ou lipoplastie) est un traitement de chirurgie esthétique qui permet de supprimer définitivement des surcharges graisseuses localisées. Il ne s’agit pas d’une méthode d’amaigrissement, mais d’une technique de remodelage des formes ayant pour but de supprimer les amas graisseux.
 

Suites opératoires d’une liposuccion

Les suites d’une liposuccion de la culotte de cheval sont généralement simples. Elles sont marquées par l’apparition d’un oedème postopératoire (gonflement de la zone traitée) et de quelques ecchymoses (bleus). Ces désagréments disparaissent naturellement au bout de quelques jours.

On ressent des douleurs modérées, similaires à la douleur provoquée par des courbatures après un entraînement sportif intensif. Des antalgiques calment facilement ces douleurs.

Une liposuccion est une intervention de chirurgie esthétique qui présente peu de risques. La qualité du résultat dépend de la qualité de la peau de la patiente. Le chirurgien pourra vous dire en consultation si vous pouvez espérer une atténuation ou une disparition de votre culotte de cheval.

Des séances de kinésithérapie et de drainage lymphatique postopératoire permettent de limiter les risques de mauvaises cicatrisation et d’accélérer la récupération.

Une liposuccion consiste à introduire des canules à bout arrondi, perforées à leur extrémité de plusieurs orifices au travers de fines incisions de la peau (entre 2 à 4 mm). Les canules sont connectées à un circuit fermé à pression négative qui permet l’aspiration hors du corps des cellules graisseuses, qu’elles soient profondes ou superficielles.
 

Le déroulement de l’intervention

Une liposuccion est réalisée en clinique dans le cadre d’une hospitalisation en ambulatoire ou d’une nuit (en fonction de l’importance de la zone traitée). La durée de l’intervention est généralement comprise entre 30 minutes et 2 heures.

Une liposuccion est réalisée sous anesthésie générale, loco-régionale (rachianesthésie, péridurale), ou locale assistée (neuro-analgésie) en fonction de l’importance de la zone traitée.

contact-background
Docteur Marc Divaris
32, avenue Georges Mandel - 75116 Paris